Ordre Franciscain Séculier

Ordo Franciscanus Sæcularis

  • Register

A tous les frères de l'Ordre des Frères Mineurs

A l’ordre des Clarisses,

Aux sœurs et frères de l'Ordre franciscain séculier,

Et à toutes les femmes et hommes de bonne volonté


«Veillez à ne mépriser aucun de ces petits, car je vous dis que leurs anges au ciel regardent toujours la face de mon Père céleste» (Matthieu 18: 10).

Chers frères et sœurs,


Que le Seigneur vous donne la paix!


Pendant longtemps, en tant que Frères mineurs, nous avons été préoccupés par la situation que vivent nos frères avec les chrétiens et toute la population syrienne. Il n'y a pas si longtemps, nous avons appelé la communauté internationale à intensifier ses efforts pour mettre fin à la guerre et aux souffrances de la population civile et à faire tout ce qui est en son pouvoir pour parvenir à la paix.


Maintenant, au début de l'Avent, un temps où le Seigneur Jésus nous invite à regarder et à prier avec insistance, nous voulons proposer à toutes nos communautés l'initiative «Enfants priant pour la paix». Elle a débuté comme une idée du projet «Aide à l'Eglise dans le besoin» et nous souhaitons y adhérer en tant qu’Ordre des Frères Mineurs et le relancer sur une base internationale chaque mois. Cette initiative vient de la conscience que le Roi de l'Univers, le Roi de la Paix, est la véritable source de toute paix. Notre paroisse de Saint-François d'Alep, fortement touchée par la tragédie de la guerre et ancrée dans son espoir de paix, a déjà pris part à cette initiative. D'Alep, nous envoyons maintenant notre invitation au monde entier.


A partir de l'Avent 2016, nous souhaitons nous joindre à cette initiative en tant qu'Ordre des Frères Mineurs et nous voulons encourager toutes les communautés, les paroisses et les écoles confiées à notre pastorale et à toutes les organisations proches de nous [pour participer à l’initiative]; Et nous les encourageons à diffuser le message à d'autres communautés ecclésiastiques et religieuses dans les domaines où les Frères mineurs vivent et opèrent. Nous croyons que le Seigneur entend le cri des «petits» et que leur prière leur devient une occasion de réflexion et de conversion pour ceux qui sont «grands».


Nous demandons à chaque communauté de consacrer la messe de ses enfants, ou la messe la plus fréquentée par les enfants, le premier dimanche de chaque mois, à la prière pour la paix, selon ce qui est localement possible. La même chose peut se faire lors d'une célébration au cours de l'Oratoire ou en impliquant les écoles, ce qui donne un esprit œcuménique et interreligieux à l'initiative.
Si une communauté n'a pas de liturgie pour les enfants ou si elle n'a pas de ministère pour les oratoires ou une école, elle peut faire le geste lors des louanges collectives ou des vêpres, ou à une occasion créée spécialement pour cette initiative.


Voici quelques suggestions pratiques pour unifier la forme de la célébration, en prenant l'exemple de ce qui se fait à Alep: après le premier salut et l'introduction à la célébration par le prêtre, certains enfants avanceronten procession avec des bougies allumées qui seront placés près de l'autel, dans un endroit visible, tandis que tous chantent, ou alors qu'ils récitent la «simple prière» pour la paix.


De plus, différentes intentions de Prière des fidèles seront consacrées à la paix dans les cœurs, à la paix pour les familles et à la paix à Alep et partout dans le monde. Les chansons doivent également être consacrées au thème de la paix.


Si la prière est faite en dehors de la célébration eucharistique, elle peut toujours être adaptée à la célébration, en maintenant le symbole de l'allumage de la bougie, avec la simple prière et les chants pour la paix (se rappeler de toujours expliquer aux enfants que cette prière est en communion avec tous les enfants du monde pour la paix en Syrie, en particulier à Alep et pour la paix dans le monde).



Simple prière pour la paix

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,

Là où est la haine, que je mette l’amour.

Là où est l’offense, que je mette le pardon.

Là où est la discorde, que je mette l’union.

Là où est l’erreur, que je mette la vérité.

Là où est le doute, que je mette la foi.

Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.

Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.

Là où est la tristesse, que je mette la joie.

 

O Seigneur, que je ne cherche pas tant à

être consolé qu’à consoler,

à être compris qu’à comprendre,

à être aimé qu’à aimer.

 

Car c’est en se donnant qu’on reçoit,

c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,

c’est en pardonnant qu’on est pardonné,

c’est en mourant qu’on ressuscite à la vie éternelle. »

Amen.


Nous demandons à tous ceux qui prennent garde à notre proposition, de le signaler sur notre page Facebook: bambiniinpreghieraperlapace.

Que Dieu bénisse tous les efforts pour la paix et qu'il écoute le cri et la prière de ses enfants.


Fraternellement,


Fr. Michael A. Perry OFM
Ministre général

Fr. Francesco Patton OFM
Gardien de la Terre Sainte