Ordre Franciscain Séculier

Ordo Franciscanus Sæcularis

  • Register

COMMISSION PRÉSENCE DANS LE MONDE - PRÉSIDENCE DU CIOFS

PROGRAMME DE FORMATION 2013

Octobre 2013

Dossier rédigé par Mª Lorena Campos U. OFS/ Fraternité Vittorio Battaglioni, Pise (Italie)

 

INTRODUCTION

Répondant au défi de reporter sous la lumière de l’Évangile les affaires temporelles, en les adaptant au dessein de Dieu sur le monde, «  les franciscains séculiers doivent devenir des agents de la transformation sociale…..sensibles aux nécessités économiques, en coresponsabilité et solidarité surtout à l’égard de ceux qui souffrent à cause des structures injustes d’une société globalisée qui exclue et exploite ». Pour ce faire, il faut prendre conscience d’une « gestion correcte des ressources humaines et économiques » (Conclusions du Chapitre Général OFS 2011).

COMMISSION ‘PRÉSENCE DANS LE MONDE’ – PRÉSIDENCE DU CIOFS

 

                                                             PROGRAMME DE FORMATION 2013

Septembre

Dossier rédigé par Anna Pia OFS et Attilio Galimberti OFS

Edité par Fr. Amando Trujillo Cano TOR

 

 

L’OFS ET LA CULTURE

1.        INTRODUCTION

                Au paragraphe 554 du Compendium de la Doctrine Sociale de l’Église, il est bien spécifié que la culture doit constituer un domaine privilégié de présence et d'engagement pour l'Église et pour chaque chrétien. Nous retrouvons ce rappel à une présence plus active dans le monde dans certains articles de notre Règle (art. 14, 15, 17 et 18) d’où l’importance d’une réflexion sur ce thème parfois mal compris. Très souvent en effet, on est porté à penser que la culture n’ait rien à voir avec le choix de l’engagement chrétien ou, dans notre cas spécifique, avec l’engagement franciscain séculier. Il n’en est pas ainsi. Faire culture signifie en effet porter dans le monde et témoigner les valeurs et les fondements de sa propre façon d’être, de sa propre spiritualité.

COMISSSION PRESENCE DANS LE MONDE– PRESIDENCE DU CIOFS 

PROGRAMME DE FORMATION 2013 –MAI

Document préparé par Ana María Olmedo OFS

Editeur: Amando Trujillo Cano TOR – Traducteur: Aurore Collet

 LA CRISE ALIMENTAIRE ET L’  ECONOMIE VERTE – LA SAUVEGARDE DE LA CREATION

 

 

INTRODUCTION 

 

             Les derniers évènements mondiaux, que nous devons interpréter comme des signes des temps, font qu’aujourd’hui nous les franciscains  sommes ébranlés et interpellés; ils nous indiquent que c’est le moment de revoir notre forme de vie personnelle, en tenant compte de notre expérience de notre spiritualité franciscaine. Un des sujets les plus présents dans la vie franciscaine est le respect pour l’écologie, c’est pourquoi cette question vient: Vivons-nous réellement les mêmes sentiments et attitudes de François par rapport à la sauvegarde de la création? Par ce document, nous voulons ouvrir la porte pour qu’ensemble nous créons un meilleur engagement avec des attitudes et des actions écologiques qui pourront marquer la différence dans nos environnements. Sauvegarder la création, ne signifie pas seulement révérer et admirer la nature mais signifie aussi honorer et vivre la fraternité universelle, dans laquelle l’être humain pleinement accompli pourra, avec toute la création, adhérer à la présence même du Christ, par qui tout fut créer, de qui tout procède et à qui tout est redonné.

 

COMISSSION PRESENCE DANS LE MONDE– PRESIDENCE DU CIOFS 

PROGRAMME DE FORMATION 2013

Juin

Dossier préparé par Lovro Sučić OFS – Editeur: Fr.  Amando Trujillo Cano TOR

 

               

 

CONSTRUCTEURS DE LA PAIX DANS UN MONDE DE VIOLENCE – DIALOGUE INTERRELIGIEUX

1.       INTRODUCTION

                Si la présence dans le monde est un impératif pour tous les fidèles laïcs; d’autant plus l’est, pour nous franciscains séculiers, la responsabilité d’être à la tête des constructeurs de la paix dans le monde, vu le charisme, vécu par Saint François, que nous prétendons hériter. Etre des bâtisseurs d’un monde plus fraternel, voire d’une fraternité universelle constitue l’idéal, mis parfois en doute au sein même de l’Eglise catholique et n’a pas d’alternative. Une mission qui nous est confiée par l’Eglise, comme figure dans notre Règle (cf. art.14 et 19), mais qui doit se réaliser « avec tous les hommes de bonne volonté » et en collaboration « avec les mouvements qui promeuvent la fraternité entre les peuples » (Constitutions, art. 18).

 

               

 

COMMISSION ‘PRESENCE DANS LE MONDE’ – PRESIDENCE DU CIOFS
PROGRAMME DE FORMATION 2013

Avril
Fiche rédigée par Francesca Restivo – Franciscans International
Collaborateurs: Attilio Galimberti OFS et Fr. Amando Trujillo Cano TOR

 

Droits de l’homme et Responsabilité

 

Introduction

C’est sur le parcours de notre formation à une présence active dans le monde que nous nous trouvons devant un document, que nous pouvons définir comme un pilier et une vision prophétique de la structure de la société globalisée, tel qu’elle est décrite dans la Charte Constitutive de l’Organisation des Nations Unies. Nous nous referons à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) qui, dès sa proclamation entra dans le langage commun des Etats membres comme point de référence fondamental. Nous pensons qu’il soit de toute façon important de rappeler que certains pays, ayant une conception de la société différente de celle de l’Occident, tout en attribuant grande valeur à la DUDH,  prirent la décision de proclamer une autre déclaration à eux avec référence aux textes religieux inspirateurs de leur société. Dans notre fiche nous nous référerons à la Déclaration tel qu’elle a été délibérée par l’Assemblée Générale des Nations Unies.