Ordre Franciscain Séculier

Ordo Franciscanus Sæcularis

  • Register

2014 CIOFS Programme de Formation Permanent

Thème VI : Saint Louis, la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres [1]

  DOC, PDF

« Si je dépense quelques fois beaucoup d’argent, j’aime mieux le faire en aumônes pour l’amour de Dieu que pour mes frivolités ou choses mondaines » (Saint Louis à son ami Joinville).

« Cher fils, je t’enseigne que tu aies le cœur compatissant envers les pauvres et envers tous ceux que tu considèreras comme souffrant de cœur ou de corps, et selon ton pouvoir soulage-les volontiers de soutien moral ou d’aumônes. » (Enseignements de saint Louis à son fils Philippe).

 

2014 CIOFS Programme de Formation Permanent

Thème V : Saint Louis et la justice sociale [1]

 DOCPDF

« Il advient maintes fois qu’en été, il allait s’asseoir au bois de Vincennes après la Messe, s’adossait à un chêne et nous faisait asseoir autour de lui. Et tous ceux qui avaient un problème venaient lui parler sans en être empêchés par un huissier ou quelqu’un d’autre »(Jean de Joinville, Vie de Saint Louis). 

« S’il plaisait à notre Seigneur que tu reçoives l’onction avec laquelle les rois de France sont consacrés, prends soin d’avoir les qualités qui appartiennent aux rois, c’est-à-dire que tu ne t’écartes jamais de la justice »(Enseignements de saint Louis à son fils Philippe).

 

 

 

 

2014 CIOFS Programme de Formation Permanent

Thème VII : Saint Louis et notre sœur la mort corporelle [1]

 

DOC, PDF

« Le roi était si plein de l’esprit de charité qu’il allait volontiers faire une visite aux malades encore dans les souffrances de l’agonie, bien que la plupart cherchassent à l’en dissuader à cause du péril. Il leur donnait les paroles d’une pieuse consolation et des conseils très nécessaires »(Guillaume de Chartres, De Vita et de Miraculis).

 

2014 CIOFS Programme de Formation Permanent

 

Thème VIII : Saint Louis et la rencontre des autres religions1


PDF



« Dites de ma part à votre seigneur le Sultan de Tunis que je désire si ardemment le salut de son âme que je voudrais passer le reste de ma vie dans sa prison sarrasine sans même voir la lumière du jour, pourvu que votre roi reçût avec son peuple et en toute sincérité, le baptême » (Saint Louis à l’envoyé du Sultan de Tunis).

« Le Très-Haut le sait, lui qui n’ignore rien ; si tout ce monde visible était à moi, je le donnerais tout entier en échange du salut des âmes. » (Saint Louis au Sultan de Babylone, lors de sa captivité en Egypte).

2014 CIOFS Programme de Formation Permanent

Thème IV : Saint Louis et l'éducation

  DOC, PDF

 

«Avant de se coucher, il faisait venir tous ses enfants devant lui et leur rappelait les faits des bons rois et des bons empereurs. Et puis il leur disait de prendre exemple sur de tels gens. Il leur racontait aussi des faits des mauvais princes qui, par leur goût de luxe, leurs rapines et leur avarice avaient perdu leurs royaumes » (Selon Jean de Joinville, Vie de Saint Louis).