Ordre Franciscain Séculier

Ordo Franciscanus Sæcularis

  • Register

est né à Saludecio en 1226, second enfant de Felice, de la maison des Ronconi et de maman Santa. Il est resté très tôt orphelin, et a passé sa jeunesse dans la famille de son frère.

 

Depuis sa jeunesse, Amoto avait décidé de vivre selon l’Evangile dans la spiritualité franciscaine. Il a fréquenté un petit monastère fondé par Saint François situé sur le Mont Formosino, entre Castello di Montegridolfo et Mondaino. François d’Assise devint l’inspirateur de sa vie pénitente pleine de charité. Pour le suivre de plus près, il choisit de devenir membre du Tiers-Ordre franciscain. Il vécut avec sa soeur Claire dans la maison de Monte Orciaro que son frère aîné Girolamo leur avait concédée comme leur part d’héritage paternel. Sa maison se situait le long de la route qui va de Rimini à Rome en passant par Urbino. Il la transforma en hôpital pour les nombreux pélerins qui demandaient l’hospitalité. Amato les accueillait et les restaurait. Il dédia son activité aux travaux des champs dont il tirait le nécessaire pour soutenir l’hospice et les pauvres. Aujourd’hui encore cette Institution, devenue la Maison du Repos pour les personnes âgées, continue à rayonner l’esprit de charité de frère Amato pour les pauvres et les pélerins. Amato avait entrepris aussi de longs pélèrinages: il est allé à Rome et quatre fois à St Jacques de Compostelle.

Le 10 janvier 1292 frère Amato se dépouilla de tout son avoir et fit don de tous ses biens au Moines de St Benoît pour qu’ils continuent son oeuvre. Il s’est éteint dans sa cellule le 8 mai 1292. Il fut béatifié par le pape Pie VI le 17 mars 1776.