Ordre Franciscain Séculier

Ordo Franciscanus Sæcularis

  • Register
Note de Presse

Michel Versteegh, franciscain séculier des Pays-Bas, a invité aujourd'hui les capitulaires à réfléchir sur la vie quotidienne du franciscain séculier

Chirurgien cardio-vasculaire de profession, avec du temps pour servir l'OFS à ses différents niveaux, Michel offre d'emblée un témoignage de vie basé sur le fait que les autres (patients, collègues de travail, familles, frères) sont véritablement des personnes.

Mais Michel n'en est pas resté là et il a voulu aller plus loin, en nous présentant dix mots-clés qui, à partir du plus quotidien, peuvent et doivent aider les franciscains séculiers à affronter les défis personnels et de la fraternité, y compris la gestion globale de l'Ordre tant recherchée.

Dans ces clés apparaît en premier lieu la formation, qui commence au moment même de l'accueil du frère, et viennent d'autres points comme de valoriser les témoignages, chercher et accepter ses propres talents, la constance, l'engagement, la prière, valoriser les autres, se rappeler les racines, renaître chaque jour et amener à Dieu tout ce qui arrive dans la vie.

En définitive, une présentation qui approfondit le thème du Chapitre "Comme tu m'as envoyé dans le monde, ainsi je les ai envoyé  dans le monde" (Jn 17,18) et qui a été très bien accueillie par les capitulaires.

Les travaux de groupe suivants et un dialogue avec l'intervenant ont mis en avant l'importance de l'accueil fraternel et la rencontre avec le frère pour que, en plus d'une formation, les frères puissent identifier leurs propres talents,  les mettre au service de la fraternité pour, ensuite, les réunir dans un travail en équipe.

Les conseillers internationaux aussi ont mis leur point d'attention sur l'importance de la famille comme noyau de la vie franciscaine et de la conversion de la personne à partir du quotidien. 

 

Roma, 6  novembre de 2017

Suit le Chapitre Général en photos en Flickr:
https://flic.kr/s/aHsm5vzG8L

«Nous avons été pleins de douceur avec vous comme une mère qui entoure de soins ses enfants" (1 Th 2,7). 

Chers frères et sœurs de l'Ordre Franciscain Séculier, ces paroles de St Paul, entendues tout à l'heure dans la seconde lecture, dessinent une des images les plus suggestives pour exprimer l'annonce de l'Evangile avec cette sollicitude typique d'une mère qui prend soin non seulement du bien-être matériel mais aussi spirituel de ses enfants. La Parole de Dieu, de fait, fait naître les personnes en Christ et c'est ce qui est le plus nécessaire pour la croissance de la foi.

Vous aussi, selon votre vocation laïque à l'intérieur de l'Eglise, vous êtes engagés à annoncer et à témoigner de l'Evangile, en vous consacrant à l'apostolat sous la forme de la fraternité inspirée du Charisme de Saint François. Par conséquent, la description de la mission chrétienne que l'Apôtre présente au travers de l'image maternelle vous est adressée, à vous aussi.

Il existe une différence entre cette image maternelle de l'apostolat et celle qui ressort des deux autres lectures, scandées de mises en garde tranchantes et sévères. Elles sont adressées aux prêtres de l'Ancienne Alliance, aux scribes, aux Pharisiens, mais elles indiquent des risques qui sont toujours en embuscade aussi dans l'apostolat laïc.

Note de Presse

Un total de 73 capitulaires ont donné le départ au XVème Chapitre Général de l'OFS, qui a commencé dans l'après-midi de hier avec l'Eucharistie d'Ouverture présidée par le cardinal Pietro Parolìn, Secrétaire d'Etat du Vatican.

Il s'agit d'un Chapitre "intermédiaire" de l'actuel sextennat (2014-2020), dans lequel la fraternité internationale de l'OFS se réunit pour évaluer la situation de l'Ordre à ses différents niveaux, ainsi que le rythme des objectifs et des priorités définies pour la période actuelle.

Dans son homélie, le cardinal Parolìn a demandé aux franciscains séculiers "une adhésion plus profonde avec le Christ", puisque c'est "la base indispensable de chaque communauté et perspective apostolique, en plus de garantie de l'efficacité de chaque projet pastoral".

Le début de célébration du Chapitre a continué aujourd'hui par l'Eucharistie  présidée par Fr Michael Perry, ministre général OFM, qui a parlé de la nécessité d'une "direction/animation basée sur l'identité, dans l'expérience de Jésus", mais qui en même temps doit être "dynamique, relationnelle et créer des synergies".

Les travaux d'évaluation ont commencé ensuite avec la présentation des rapports correspondants. Tibor Kauser, ministre général de l'OFS, a reconnu que le nombre de franciscains séculiers est en diminution, en alertant que "nous ne pouvons pas nier le problème d'intérêt et le manque de promotion de l'OFS et de la Jefra", bien que "aussi nous voyons certains signes encourageants dans de nombreuses fraternités nationales".

De son côté, Fr Amando Trujillo, président de la Conférence des Assistants Spirituels Généraux (CAS), a souligné "l'intégration des assistants dans le travail de la Présidence" et a signalé certains défis à travailler comme "le manque de connaissance de l'identité et de la mission de l'OFS de la part des franciscains religieux".

Le XVème Chapitre sera spécialement émouvant en raison du 25ème anniversaire du décès de Manuela Mattioli, première Ministre générale de l'OFS.

Rome, 5  novembre de 2017

Suit le Chapitre Général en photos en flickr:
https://flic.kr/s/aHsm5vzG8L

Sous-catégories