Ordre Franciscain Séculier

Ordo Franciscanus Sæcularis

  • Register

MESSAGE A TOUS LES FRERES ET SOEURS
DE L'ORDRE FRANCISCAIN SECULIER (OFS)
ET DE LA JEUNESSE FRANCISCAINE (JEFRA) D'EUROPE

« Conduisez-vous d’une manière digne de la vocation que vous avez reçue » (Ep 4, 1)


Chers frères et sœurs,

Que le Seigneur vous donne la paix !

Trois ans après le premier Congrès, près de 100 franciscains séculiers et membres de la Jeunesse Franciscaine (JeFra), accompagnés de leurs assistants spirituels, en provenance de 22 pays européens, se sont réunis pour le 2e Congrès européen de l'Ordre Franciscain Séculier (OFS) et de la JeFra, qui s'est tenu à Mostar (Bosnie-Herzégovine) du 17 au 23 août 2015.

Les participants au Congrès ont apprécié la ville de Mostar, avec son célèbre pont et son centre médiéval ; et celle de Sarajevo, appelée la « Jérusalem européenne ». La Bosnie-Herzégovine est un exemple de lieu où les personnes « vivent ensemble » en surmontant les frontières culturelles et religieuses. C'est un lieu qui nous invite à « construire des ponts » (comme l'a dit le pape François) entre nous et Dieu, entre nos fraternités, entre l'OFS et la JeFra, entre l'OFS et l'église, et entre notre Famille franciscaine et le monde.

La semaine était une excellente occasion d'approfondir nos relations fraternelles en célébrant ensemble l'Eucharistie et la Liturgie des Heures. Nous étions invités à réfléchir à notre vocation chrétienne et franciscaine par des présentations réalisées par des membres de la Famille franciscaine (frères, franciscains séculiers et membres de la JeFra) de notre pays d'accueil d'une part, et de la fraternité internationale d'autre part.

Pleins de gratitude envers Dieu pour ce moment inoubliable, nous vous offrons ce message, en espérant qu'il vous aidera à vivre plus pleinement votre vocation et à développer des projets créatifs afin que l'OFS et la JeFra puissent de plus en plus devenir une lumière pour l'église et pour le monde.

Les sujets des conférences, le travail en groupes, la table ronde et les témoignages de « bonnes actions » peuvent être résumés par les quatre priorités suivantes :

1. La vie de prière – favoriser une relation plus étroite avec le Christ

L'appel universel pour tous les chrétiens est l'appel à la sainteté. Notre vocation de Franciscains Séculiers est un processus que nous continuons de construire par notre conversion personnelle au Christ qui est le centre de nos vies. Nous Le suivons selon l'exemple de notre Père Séraphique. Voici quelques moyens pour cultiver notre vocation, de manière individuelle ou en fraternité : l'Eucharistie, l'évangile, le jeûne, la réconciliation et la prière, particulièrement celle du chapelet.

2. La vie en fraternité – vivre l'évangile

La fraternité est le lieu idéal pour vivre l'amour que nous avons rencontré dans les évangiles. La vie fraternelle a une importance vitale. Elle offre l'occasion de nous soutenir les uns les autres, d'accueillir les défis et d'expérimenter la joie parfaite. Nos fraternités ont besoin d'être renforcées à tous les niveaux, en intensifiant la prière communautaire, en approfondissant la relation entre les frères et sœurs et en créant un esprit d'accueil.


3. La famille – donner le bon exemple

Nous vivons dans une société où le nombre de mariages diminue, où la famille est considérée comme moins importante et où nombre d'enfants grandissent dans des familles qui sont incomplètes. De plus, l'enseignement catholique sur le mariage est confronté aux différentes idéologies, dont l'idéologie du gender.
La famille peut être considérée comme l'héritage de toute l'humanité. Par conséquent, nous sommes appelés à promouvoir et à protéger la famille, à commencer par nos propres familles, en vivant une solide vie de prière, en pratiquant le pardon, en communiquant entre nous sur nos vies quotidiennes, en passant du temps ensemble, et en partageant notre foi avec les enfants par le bon exemple que nous leur donnons. A travers ces efforts et en présentant notre mode de vie dans les médias, de manière prudente mais visible, nous donnerons à la société le témoignage de la beauté et de l'importance de la vie de famille, sans juger les personnes qui vivent des situations différentes.
Nos fraternités pourraient trouver des moyens de soutenir les familles et la vie de famille en considérant sérieusement les Conclusions du dernier Chapitre Général. L'OFS et la JeFra doivent suivre les enseignements de l'église, spécialement à la lumière du prochain Synode des évêques sur la famille.
Une formation adéquate de la JeFra et des membres de l'OFS sur la famille est d'une importance considérable.

4. L'engagement social et écologique – développer notre esprit de service

Il est important de noter que nous ne vivons pas pour nous-mêmes, mais pour les autres. Dans le cadre de notre croissance dans la spiritualité franciscaine, nous sommes appelés à « embrasser le lépreux ». Cela nous conduira à des défis relatifs à divers sujets, par exemple :

- protéger la vie humaine de sa conception jusqu'à sa mort naturelle, avec une attention spéciale aux plus vulnérables ;
- être sensibles et réagir face aux problèmes de la pauvreté dans le monde, et faire un usage plus responsable des biens dont nous avons besoin ;
- étudier et mettre en œuvre la lettre encyclique du pape François, Laudato si1, et ainsi, nous « convertir à l'écologie ».

Nous confions ce message et l'avenir de l'OFS et de la JeFra en Europe à Notre-Dame, Reine de la Paix, à notre Père saint François, à saint Louis et à sainte Elisabeth, en priant qu'ils nous conduisent à des actions fructueuses.


Dieu tout puissant, éternel, juste et bon, donne-nous, à nous qui ne sommes que pauvreté, de faire ce que nous savons que Tu veux, et de vouloir toujours ce qui te plaît. (Lettre à tout l'Ordre)

1 Voir aussi www.francis35.org