Ordre Franciscain Séculier

Ordo Franciscanus Sæcularis

  • Register

Ordo FranciscanusSaecularis
Consilium Internationale
COMMISSION SUR LA FAMILLE
Fr. Francis Dor OFMCap.

 

Traduction : Michèle Altmeyer OFS

PDF


La Famille et l’Evangélisation
(du Rapport Final du Synode des Evêques sur la Famille, n° 87-93)


“Ne nous laissons pas voler la joie de l’évangélisation !” exhorte le Pape François dans l’Exhortation Apostolique Evangelii Gaudium1. Cette invitation ne s’adresse pas seulement aux personnes individuellement, aux communautés ecclésiales et aux curés, mais aussi à la famille qui est elle-même une “Eglise domestique”. Si le monde est triste et morose, tous nous devrions en être préoccupés parce que nous sommes invités à apporter la Bonne Nouvelle "de la grande joie pour le monde entier". (Lc 2, 10). La famille joue un grand rôle dans la mission évangélisatrice de l’Eglise tant comme agent que comme bénéficiaire. Le quatrième chapitre du Rapport final du Synode des Evêques sur la famille porte le titre : “Famille et Evangélisation”.


1. La spiritualité familiale (n°87-88) “La famille, dans sa vocation et sa mission, est vraiment un trésor de l’Église”. (n°87). Toute personne qui nourrit la famille nourrit l'Église et, de fait, toute la société, y compris ceux qui tentent de l'abimer. Les Pères synodaux, tenant compte de notre faiblesse humaine, nous rappellent les mots du Pape François pour la construction d’une forte spiritualité familiale : “s’il te plaît ?”, “merci ”, et “pardon”. Les trois mots expriment respectivement le respect pour l’autre, la gratitude et le pardon qui jamais ne devront manquer dans notre famille, où tous nous nous affrontons les défis quotidiens du partage d’un espace commun et intime. Par-dessus tout, les Pères synodaux soulignent aussi l'importance de la prière en tant que famille et avec la famille : l’aliment principal de la vie spirituelle de la famille est l’Eucharistie, en particulier le jour du Seigneur, comme signe de son profond enracinement dans la communauté ecclésiale (cf. Jean-Paul II, Dies Domini, 52 ; 66). La prière domestique, la participation à la liturgie et la pratique des dévotions populaires et mariales, sont des moyens efficaces de rencontre avec Jésus-Christ et d’évangélisation de la famille (n°87). Pour nourrir la joie de l'amour dans nos familles, les Pères synodaux nous invitent aussi à la pratique de la tendresse. “Tendresse veut dire donner avec joie et susciter en l’autre la joie de se sentir aimé. Elle s’exprime en particulier en se tournant avec une attention exquise vers les limites de l’autre, spécialement quand elles apparaissent de façon évidente.” (n°88)


2. La famille, sujet de la pastorale (n°89-90)


Les Pères Synodaux affirment : “La famille ne peut évangéliser sans être évangélisée”. Evangéliser la famille est avant tout un devoir des fidèles croyants qui font partie de cette famille, spécialement des parents. “D’où l’importance d’un effort évangélisateur et catéchétique au sein de la famille”. La catéchèse et tous les aspects de l’initiation chrétienne ne doivent pas être laissés seulement aux prêtres et aux catéchises. “La mission de la famille englobe l’union féconde des époux, l’éducation des enfants, le témoignage du sacrement (du mariage), la préparation d’autres couples au mariage et l’accompagnement amical des couples ou familles qui rencontrent des difficultés.” (n°89) La famille n’est pas seulement objet mais aussi agent du ministère pastoral : “Nous ressentons le besoin de préparer, de former et de responsabiliser quelques familles qui puissent en accompagner d’autres à vivre chrétiennement. Il faut égaler mentionner et encourager les familles qui manifestent leur disponibilité à vivre la mission ‘ad gentes’. Enfin, signalons l’importance de relier la pastorale des jeunes à la pastorale familiale”. (n°90) Nous avons rencontré les Fraternités de l'OFS qui en Italie préparent et envoient en mission (ad gentes) des familles entières. Dans l'OFS, par exemple, une attention spéciale aux jeunes couples et à la JeFra serait d’une grande aide pour cet apostolat familial.


3. Le rapport avec les cultures et avec les institutions (n°91-92)

Les Pères Synodaux citent le Pape Paul VI quand il affirme : “La rupture entre Évangile et culture est sans doute le drame de notre époque, comme ce fut aussi celui d’autres époques. Aussi faut-il faire tous les efforts en vue d’une généreuse évangélisation de la culture, plus exactement des cultures”. (EN, 20) L'Evangile est le torrent qui coule du Temple, se déverse dans la Mer Morte, et en assainit les eaux, et "en tout lieu où parviendra le torrent, tous les animaux pourront vivre et foisonner. Le poisson sera très abondant". (cf. Ez 47, 8-9) Par conséquent, les Pères appellent d'urgence à l'évangélisation des cultures avec des dénonciations courageuses de ces systèmes qui mettent en danger la famille. (n°91) La famille est reconnue comme “la cellule première et vitale de la société”. Ainsi “il est indispensable que les familles, à travers leurs associations, trouvent les modalités d’interagir avec les institutions politiques, économiques et culturelles, afin d’édifier une société plus juste”. (n°92) Il n'est pas nécessaire de souligner que cette association de familles est ouverte à toutes les familles et pas seulement aux familles chrétiennes catholiques, dans le même sens dans lequel le conçoit la Règle OFS : Les Franciscains Séculiers sont “appelés, avec tous les hommes de bonne volonté, à édifier un monde plus fraternel et évangélique”. (OFS Règle 14)


4. L’ouverture à la Mission (n°93)


“L’évangélisation commence par la famille, dans laquelle ce n’est pas seulement la vie physique qui est transmise, mais aussi la vie spirituelle”. Et tous sont impliqués. Le rôle des grands-parents n’est pas négligé, les Pères synodaux soulignent l’important de leur rôle en tant “témoins du lien entre les générations, gardiens des traditions pétries de sagesse, de prière et de bon exemple”. (n°93) La Règle OFS dit : “Que les époux particulièrement, en vivant les grâces du mariage, attestent dans le monde l'amour du Christ envers son Église. Par une éducation chrétienne simple et ouverte, et attentifs à la vocation de chacun, qu’ils suivent joyeusement avec leurs enfants leur itinéraire humain et spirituel”. (Règle 17).


Prière à la Sainte Famille


Jésus, Marie et Joseph
en vous nous contemplons
la splendeur de l’amour véritable,
à vous nous nous adressons avec confiance.
Sainte Famille de Nazareth, fais aussi de nos familles
des lieux de communion et des cénacles de prière,
des écoles authentiques de l’Évangile
et des petites Églises domestiques.
Sainte Famille de Nazareth,
que jamais plus dans les familles on fasse l’expérience
de la violence, de la fermeture et de la division:
que quiconque a été blessé ou scandalisé
connaisse rapidement consolation et guérison.
Sainte Famille de Nazareth,
que le Synode des Évêques
puisse réveiller en tous la conscience
du caractère sacré et inviolable de la famille,
sa beauté dans le projet de Dieu.
Jésus, Marie et Joseph
écoutez-nous, exaucez notre prière.
Amen.

Notre série d’articles a résumé le Rapport final des Pères synodaux au Pape François, rapport qui a préparé le terrain à l'Exhortation apostolique post-synodale, Amoris Laetitia, du 19 mars 2016.


Points de réflexion, de partage et d’exercices :

1. “Avons-nous le courage d’accueillir avec tendresse les situations difficiles et les problèmes de celui qui est à côté de nous ?”(cf. n°88).
2. Comme Fraternité : quelle activité concrète réalisons-nous pour promouvoir l'évangélisation de la famille ? S’il n’y a encore rien, avons-nous besoin d’un projet ?
3. Prenons du temps en famille pour pratiquer la tendresse à travers les expressions du “s’il te plaît ?”, “merci ” et “pardon”. Appréciez vos conjoints, enfants, parents, grands-parents, frères, etc. et communiquez votre expérience à votre Fraternité lors de la prochaine réunion.


Documents :
http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/apost_exhortations/documents/papa-francesco_esortazione-ap_20160319_amoris-laetitia.html


http://www.vatican.va/roman_curia/synod/documents/rc_synod_doc_20151026_relazione-finale-xiv-assemblea_fr.html

 

 

Avril 2018

Notes:


1 Pape François, Evangelii Gaudium, 83.